Pourriture grise (Botrytis)

Pourriture grise (Botrytis)

La pourriture grise est une maladie causée par plusieurs champignons de la famille des "Botrytis". Un voile gris se forme et fait pourrir les zones infectées.

Symptomes et dégâts

De nombreuses espèces de Botrytis existent et s'attaquent à une grande variété de plantes. Les dégâts apparaissent aussi bien en cours de culture que lors de la conservation.

Elle contamine le plus souvent des plants affaiblies, ou abimés (grêle, pucerons, taille). Un feutrâge grisâtre et plus ou moins foncé se forme sur les parties infectées. Il s'étend progressivement, et les parties touchées pourrissent puis meurent rapidement.

Sur les plantes à bulbes, de petites tâches blanches apparaissent sur les feuilles tandis que le bulbe est infecté par une moisissure grise.

Le botrytis se développe surtout par temps chaud et humide. On le voit apparaître à la fin du printemps jusqu'au début de l'automne. L'hiver, les spores restent sous terre en attendant les beaux jours.

Plantes attaquées

Au potager elle est surtout redoutée sur les fraisiers, la laitue, les tomates, les poivrons, les haricots ou les fèves.

Plusieurs espèces s'attaquent également aux plantes de la famille des Allium : oignons, échalotes, ail.

Sur le raisin, si son développement est maitrisé, le borytris est appelé "pourriture noble". Il va donner un goût particulier au vin en faisant surmurir les raisins, les rendant très sucrés (cetains Sauternes par exemple).

Prévention

Un excès d'humidité et une fertilisation trop riche en azote sont les principaux facteurs qui augmentent les chances d'apparition de la maladie :

  • Espacez vos plantations pour laisser l'air circuler et pour que les feuilles sèchent rapidement.
  • Sous serre, aérez fréquemment pour évitez l'humidité.
  • Évitez d'utilisez des fumures ou du compost trop frais.

Moyens de luttes

Une fois que la maladie s'est déclarée, il faut supprimer le plus rapidement possible les parties infectées. Brûlez ces déchets et désinfectez les outils susceptibles d'avoir été en contact avec le champignon.

Ne jetez pas les restes des légumes infectés au compost. Ils contiennent des spores de champignons qui se feront un plaisir de contaminer les légumes les saisons suivantes.

Pour essayer de contenir la propagation, pulvérisez tous les jours de la décoction d'ail ou une infusion de sureau. La bouillie bordelaise est efficace elle aussi.