Sarriette

Sarriette

Sous le terme sarriette sont désignées deux plantes similaires, une vivace l'autre non. Ce sont des plantes aux propriétés médicinales puissantes qui servent aussi à aromatiser les plats comme le thym ou le romarin.

  • Nom scient. : Satureja acinos
  • Famille : Lamiacées

  • Du semis à la récolte : -
  • Fertilisation : aucune
  • Exposition : soleil

  • Rendement : -
  • Entre les plants : 20cm

Plusieurs espèces

Il existe plusieurs espèces de sarriette. Mais au jardin on en utilise surtout deux :

  • Sarriette commune (Satureja hortensis) : une espèce annuelle que l'on doit ressemer chaque année
  • Sarriette des montagnes (Satureja montana) : une vivace, qui peut rester en place plusieurs années.

On peut trouver ces deux espèces à l'état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen.

En cuisine

Les deux espèces ont un goût relativement similaire, légèrement poivré. La sarriette vivace est néanmoins un peu plus forte.

Les tiges et les feuilles s'utilisent fraîches ou séchées pour aromatiser soupe, ragoût, plats mijotés, grillades etc. Elle est réputée atténuer les ballonnements et faciliter la digestion. Elle trouve donc parfaitement sa place avec des haricots blancs ou des topinambours.

C'est une plante qui était interdite dans la monastère car considérée comme aphrodisiaque. Son nom latin "Satureja" signifie "herbe à satyre".

Périodes de culture

Originaire du pourtour méditerranéen, la sarriette apprécie le soleil et la chaleur. Mais elle peut s'adapter à de nombreuses régions et pousse facilement dans les jardins au nord de la Loire.

Elle est rustique et supporte les gelées juqu'à -10°C environ et ses fleurs mellifères apparaissent en été.

La sarriette annuelle se sème chaque printemps car elle s'éteint après la floraison. La vivace se plante ou se divise au printemps et se bouture en fin d'été.

Emplacement

La sarriette se plante en plein soleil et apprécie les sols légers et bien drainés. Elle pousse en terre calcaire, sableuse, voir argileuse, mais ne supporte les emplacements qui garde l'humidité. C'est une plante de garrigue.

Elle peut s'associer avec le thym ou le romarin qui ont les même exigences. Sa culture en pot est aussi possible.

Planter de la sarriette

Il est possible d'acheter directement des plants de sarriette vivace. Elle se plante au printemps, une fois que les gelées sont terminées (Avril / Mai) ou en automne (Septembre / Octobre).

Lors des premières semaines arrosez ponctuellement si le temps est sec pour une bonne reprise.

Entretien

L'entretien de la sarriette est assez simple. Il suffit de désherber de temps en temps car elle peut facilement se faire envahir.

Au printemps vous pouvez rabattre les tiges de votre sarriette vivace pour que de nouvelles se forment. Avant l'hiver vous pouvez la couvrir d'un paillis si les hivers sont froids.

Il est conseillé de diviser et déplacer ses plants de sarriette vivace tous les 2 ou 3 ans environ pour qu'ils restent productifs (1).

Récolte et conservation

Les tiges de sarriette se récoltent en été pour la variété annuelle, au printemps et en été pour la vivace.

Pour les conserver vous pouvez sécher ou congeler les feuilles. Pour cela récoltez les tiges juste avant la floraison, c'est là où elles ont le plus de goût.

Multiplication

Semis

Les deux espèces, vivace et annuelle, peuvent se multiplier par semis au printemps. Attendez que les gelées soient terminées (Avril/Mai) ou faites-le sous abri avant (Mars).

Même si le semis peut s'effectuer en place, il est plus facile de le faire en pépinière, en pots ou en caissettes. Les jeunes semis seront moins sujets à la concurrence des mauvaises herbes.

Ils pourront être repiqués au jardin une fois qu'ils atteignent une dizaine de centimètres.

Division

La sarriette vivace peut se diviser au printemps ou en automne. C'est la méthode la plus simple et rapide, mais il faut avoir accès à une plante déjà bien développée.

Après avoir déterrer le plant, il suffit de le diviser en 2 ou plus avec une bêche puis de le replanter à un nouvel emplacement.

Bouturage

Il est aussi possible de bouturer la sarriette à la fin de l'été. Par contre c'est assez long et vous ne commencerez à récolter que l'été suivant.

Sources

  1. http://www.omafra.gov.on.ca/CropOp/fr/herbs/culinary/wsav.html