Physalis

Physalis

Le Coqueret du Pérou, appelé plus couramment "Physalis" est une plante de belle taille, décorative, qui se cultive pour ses fruits.

Cousine de la tomate ou de l'aubergine, elle aime la chaleur. De culture facile elle nécessite peu d'entretien et souffre très rarement de maladies ou de ravageurs.

  • Nom scient. : Physalis peruviana
  • Cycle de vie : vivace
  • Famille : Solanacées
  • Type : feuille

  • Du semis à la récolte : -
  • Fertilisation : 1kg/m2
  • Exposition : soleil

  • Rendement : -
  • Entre les plants : 100cm
  • Entre les lignes : 100cm

Semer

J F M A M J J A S O N D

Planter

J F M A M J J A S O N D

Récolter

J F M A M J J A S O N D

Variétés

Il existe plus de 100 espèces de physalis originaires de presque tout les continents. Toutes ces espèces ne sont pas comestibles et elles sont parfois difficile à différencier. Certaines sont cultivées comme plantes ornementales et d'autres pour la consommation (ou les deux).

Seulement quelques variétés sont cultivées pour les fruits.

Attention, si vous consommez des fruits pas encore mûrs vous pouvez subir des troubles gastriques variés !

Physalis peruviana

Fruit de Physalis PeruvianaC'est l'espèce la plus connue, appelée "Coqueret du Pérou".

Comme son nom l'indique elle est originaire d'Amérique du Sud. Elle produit des petits fruits oranges, juteux, légèrement acidulés et très riches en vitamines C.

Ils sont consommés crus à la manière des tomates cerises. Mais on peut aussi en faire des compotes, confitures etc. C'est l'espèce la plus exigente en chaleur.

Physalis pubescens ou pruinosa

Fruits de Physalis pruinosaUne variété originaire là aussi d'Amérique mais aux fruits plus petits. La plante est aussi plus petite. On l'appelle "cerise de terre".

C'est une espèce précoce qui produit des fruits plus tôt et qui nécessite moins de chaleur que le Coqueret du Pérou.

Elle est donc adaptées aux saisons courtes comme par exemple au nord de la France ou au Québec.

Physalis alkekengi

Fruit de Physalis AlkekengiUne variété originaire d'Europe et d'Asie. Elle pousse à l'état sauvage du pourtour méditerranéen au Japon. On l'appelle "Amour en cage".

Bien que cette variété soit surtout utilisée comme ornementale, les fruits plus petits sont comestibles à maturité. Le calice qui entoure le fruit est le plus coloré de toutes ces espèces.

C'est la variété la plus résistante au froid, elle peut resister à des températures jusqu'à - 10°C.

Physalis philadelphica ou ixocarpa

Fruit de Physalis PhiladelphicaDes variétés aux fruits verts ou violets, plutôt cuisiné comme légume.

Ils s'utilisent cuits et apportent aux plats une saveur légèrement acidulée et piquante. On appelle c'est espèce "tomatille" ou "tomatillo".

Au Mexique les fruits servent à la fabrication de la "salsa verde".

Périodes de culture

C'est une plante vivace, qui en climat chaud peut rester plusieurs années en place. Mais comme elle ne supporte peu le gel, elle est le plus souvent cultivée comme annuelle, et replantée chaque année.

Frileux, le physalis se plante à l'extérieur lorsque les gelées sont passées, en Mai ou Juin. Il faudra pour cela le semer au chaud assez tôt, en Mars ou Avril. Il nécessite une croissance assez longue de 5 à 6 mois avant de produire des fruits en fin d'été. Si le physalis est conduit comme vivace il va fructifier beaucoup plus tôt.

Pour bien mûrir les fruits ont besoin de températures assez chaudes en fin de saison. Un retour du froid trop précoce peut mettre à mal la production.

Si il fructifie convenablement, le physalis a de forte chance de se ressemer spontanément chaque année.

Emplacement et fertilisation

Le physalis se plante en plein soleil, si possible sur un sol drainant (qui ne retient pas l'eau). Il s'accomode des sols plutôt pauvre, qui favoriseront la pousse des fruits. Dans un sol trop riche, il aura tendance à beaucoup se développer mais à produire moins de fruits.

C'est une plante qui prend de la place. Il faut laisser au moins 1 mètre entre chaque plants ou autres légumes. La cerise de terre, plus petite peut être plantée à 50cm.

Semis et plantation

Comme sa croissance est assez longue et qu'il ne supporte pas le gel, il faut semer le physalis tôt en saison et au chaud. Une fois les dernières gelées passées, il pourra être planté à l'extérieur.

Il est possible d'acheter directement des plants en jardinerie ou chez des producteurs.

Semer du Physalis

Il faut le semer en Mars ou Avril. Il a besoin d'une température d'environ 20°C pour germer, le semis s'effectuera donc au chaud, sous abri.

  1. Semez les graines en caissettes, espacez-les de 2 ou 3cm et recouvrez-les d'un demi centimètre de terreau.
  2. Une fois que les plants ont trois feuilles, repiquez-les individuellement dans des pots ou en pépinière espacés de 10cm.
  3. Lorsque les gelées passées, plantez-les à l'extérieur espacés d'un mètre en tout sens.

Le semis de physalis ressemble beaucoup à celui de la tomate. Ils sont de la même famille et ont les mêmes exigences.

Entretien

Il ne nécessite pas d'entretien particulier. Binez ou paillez pour empêcher les mauvaises herbes de se développer. Arrosez lorsque le temps est sec.

Récolte du Physalis

La récolte commence lorsque les fruits sont jaune-orange et le calice sec (c'est l'enveloppe du fruit). Généralement cela débute au mois d'Août pour se terminer en Octobre ou Novembre.

La queue du fruit doit être sèche et se détacher facilement. Vous pouvez aussi attendre que les fruits tombent au sol et les ramasser régulièrement.

Maladies et ravageurs

Les physalis ne semblent pas souffrir de maladies particulières.

Sources