Teigne du poireau

Teigne du poireau

C'est un petit papillon nocturne (Acrolepiopsis assectella) dont les chenilles s'attaquent aux poireaux et à d'autres plantes de la même famille (ail, oignons ...).

Elles creusent des galeries dans les feuilles et dans les bulbes, pouvant causer de gros dégâts.

Symptômes et dégâts

Les premiers signes apparaissent avec des trous et des galeries sur les feuilles.

Des tâches blanches feutrées se forment et s'étirent. Ce sont les galeries creusées par les chenilles. Si rien n'est fait les chenilles atteignent le bulbe ou le fût des plants, qui pourrissent ou se dessèchent.

Les légumes déjà bien développés voient leur rendement considérablement diminué, les plus jeunes ont du mal à s'en remettre et meurt souvent.

Légumes attaqués

Même si le poireau a été décris comme sa plante hôte de prédilection, elle s'attaque aussi à toutes les plantes du genre Allium : oignon, échalote , ail, ciboulette ou l'ail des ours.

Trois cycles de pontes s'étendent du mois d'Avril à Octobre.

Prévention

Rotation des cultures

Comme pour presque toutes les maladies une bonne rotation des cultures limite le plus souvent les dégâts. Évitez de planter des légumes de la même famille au même endroit avant plusieurs années.

Purins, extraits et décoction

Certaines plantes dégagent une odeur qui détournerait les papillons pour les empêcher de venir pondre. Vous pouvez essayer le purin de tomate ou une infusion de tanaisie.

Il faut pulvériser la préparation sur le feuillage lors des vols de ponte. L'opération doit être répétée tout les 4/5 jours pour être efficace.

Voile de protection

Comme souvent la pose de voile de protection est la méthode la plus efficace, mais assez onéreuse. Les filets sont placés lors des vols de ponte et empêchent les papillons de s'approcher des plants.

Tremper les racines dans de l'eau javellisée

D'après de nombreux grands-pères, tremper les racines dans une solution d'eau à javel à 5 % avant le repiquage permet de diminuer les attaques.

Attendre pour repiquer

Si le développement des plants le permet, essayez de les planter après la première période de ponte, à partir de Juin. La première vague étant passées, les attaques seront moins virulentes.

Nettoyer et enfouir les résidus

Si les plants ont été attaqués, tous les déchets doivent être éliminés après la culture. Les larves sous forment de pupes peuvent survivre tout l'hiver cachées dans ces débris.

Lutte directe

Coupez les feuilles

Une méthode efficace avec les poireaux est de couper les feuilles en dessous des galeries. Même si il ne reste que le fût ils repartiront avec un feuillage sain.

Tuer les chenilles

Il est assez difficile d'éliminer les chenilles car elles vivent cachés dans leur galeries. Pour une bonne efficacité il faut traiter lorsqu'elles sont sorties, au stade « baladeur ». Mais pour cela il faut connaître avec précision la période de ponte (elles sortent de 2 à 5 jours après).

A ce moment là vous pouvez utiliser une solution à base de tanaisie. Il existe aussi le pyrèthre ou le Bacillus thurigiensis pour les tuer. Même c'est deux méthodes sont naturelles, elles sont assez radicales et rarement justifiées dans un potager.

Sources