Tailler les tomates

Tailler les tomates

C'est un sujet qui fait couler beaucoup d'encre, la taille des tomates, c'est bien ? c'est mal ? utile ? oui, non, peut être !

Tailler ou ne pas tailler ? That is la pregunta.

  • Tailler les tomates permet d'accélérer l'apparition des fruits. En supprimant les nouvelles tiges, la plante va concentrer plus d'énérgie au développement des fruits.
  • Les fruits sont en général plus gros, de taille plus homogène mais moins nombreux.
  • Les plants prennent moins de place, sont plus facile à tuteurer. L'air circule mieux, ce qui diminue les risques de mildiou.

Au contraire la taille peut poser aussi quelques problèmes :

  • Les cicatrices et le stress engendrés par les coupures peuvent faciliter l'apparition de maladies.
  • Les pieds moins gros, produisent moins de fruits.

En résumé les plants non taillés sont plus grands, font plus de fruits, mais souvent plus tardivement. C'est bien, mais ça peut être risqué, surtout dans les régions au climat humide.

Les fruits vont mettre du temps à se former et à mûrir, et le mildiou pourra rapidement détruire la future récolte en fin de saison.

Taille sur une tige : le classique

On taille le pied de tomate pour qu'il reste sur une seule tige principale. Pour cela on supprime toutes les tiges secondaires qui apparaissent (les gourmands).

Tailler les gourmands

Les gourmands ce sont les nouvelles tiges qui commencent à pousser à l'aisselle des feuilles. Ils apparaissent sans discontinuer tout au long de la saison et il faut venir très régulièrement les supprimer.

Si vous les laissez se développer, ils vont former de nouvelles tiges avec des fruits, mais retarder le développement de ceux déjà présents.

Attention à ne pas confondre un gourmand avec une futur grappe de fruit !

Supprimer les feuilles basses

Une fois que le plant de tomate est bien développé, il est judicieux de supprimer les feuilles basses. Souvent elles touchent le sol, sont plus humides et les maladies vont y apparaître plus facilement.

Couper la tête

En fin de culture, en général au mois d'Août, vous pouvez couper la tête du pied pour qu'il arrête de pousser. La plante va alors concentrer son énergie sur la production et le murissement des derniers fruits.

C'est surtout utile dans les régions au climat froid pour hâter la fructification des fruits.

Taille sur 2/3/4 tiges

Il est tout à fait possible de laisser la plante se développer sur plus d'une tige. Pour cela laissez quelques gourmands se développer en début de culture.

Il faudra tuteurer chaque tige séparément, avec des piquets ou de la ficelle.

Ne pas tailler

Là, rien de plus simple, il n'y a rien à faire. Par contre prévoyez de la place, et séparez vos pieds de tomates d'1m50 au minimum.

Soit vous laissez courir les tiges par terre, mais les risques de maladies vont être important. Soit vous les cultivez sur de multiples tuteurs, ou mieux dans des cages grillagées.

Taille sur plusieurs générations : pour hâter le murissement

Une taille pour avoir ses premières tomates mûrs plus rapidement.

  1. On conduit la taille comme la méthode classique, sur une tige en supprimant les gourmands.
  2. Lorsque 3 bouquets de fleurs se sont formés, il faut couper la têtte. On veillera alors à laisser un gourmand à l'aisselle de la dernière feuille. Cette taille va favoriser le grossissement et le mûrissement de cette première génération de tomates.
  3. Du gourmand qui a été laissé, une nouvelle tige va se former et produire une seconde génération de fruits. On la taille de la même manière, au dessus du 3ème bouquets de fleurs.
  4. Dans les climats chauds une troisième génération de fruits peut pousser. Ailleurs, ça ne sert à rien de laisser se former une nouvelle tige. Les fruits ne vont pas avoir le temps d'arriver à maturité.

Vous pouvez aussi essayer en laissant 2 voir un seul bouquet de fleurs à chaque taille. Dans des climats frais, ça permet d'avoir des tomates plus rapidement, avant que le froid ou les maladies n'apparaissent.

Les pieds devenant moins volumineux, vous pouvez donc les rapprocher plus qu'à l'accoutumé (30/35cm).

Tailler les tomates cerises ?

Comme les fruits sont plus petits et murissent plus vite, on a tendance à ne pas tailler les tomates cerises. Mais comme avec les variétés à gros fruits, la fructification peut être plus tardive et plus longue. Les plants peuvent former d'épaisses touffes, qui empêcheront l'air de circuler et la lumière de passer.

Il peut être judicieux de supprimer une partie des gourmands, et de les laisser sur 3 ou 4 tiges par exemple.

Sources