Nématodes

Nématodes

Les nématodes sont des vers microscopiques dont certaines espèces s'attaquent aux racines des plantes.

Dans un potager diversifié ils sont plutôt rares. Par contre ils occasionnent des dégâts importants dans les zones de culture intensives.

Description

Les espèces de nématodes que l'on trouve dans le potager vivent dans le sol et ne sont pas visibles à l'oeil nu. Ce sont les dégâts qu'ils causent sur les plantes qui attestent de sa présence.

Ils préférent les sol légers où ils peuvent facilement se déplacer ainsi que les températures supérieures à 20°C. Ils sont donc très virulents dans les zones chaudes et sous les serres.

Si la population de nématodes est forte, les rendements peuvent très fortement diminuer.

Symptômes et dégâts

La première année d'infestation les symptomes sont difficilement repérables. Ils sont le plus souvent visibles par zones, et deviennent de plus en plus marqués au fil du temps.

Les nématodes infectent les racines des plantes. Elles assimilent alors de moins en moins bien leur nourriture et présentent des signes de carences.

Les feuilles jaunissent, se flétrissent, les fruits sont plus petits et arrivent moins bien à maturité. Ces symptômes étant souvent communs à d'autres maladies, il est souvent difficile de savoir si ils sont l'oeuvre des nématodes.

Sous la surface du sol les signes sont plus marqués : de petites boules se forment sur les racines et de nombreuses radicelles se développent.

Légumes attaqués

Il existe deux familles principales de nématodes :

Les dégâts sont assez similaires pour ces deux types de parasites.

Moyen de luttes

Rotation des cultures

La meilleure façon d'éviter ou de contenir les infestations de nématodes est une bonne rotation des cultures. D'une manière générale, ne replantez pas les légumes de la même famille aux mêmes emplacements avant 4 ans ou plus.

Si une zone est déjà infestée, ne plantez pas de légumes sensibles aux nématodes avant 5 ou 6 années. Les vers ne retrouveront pas leur plante hôte d'années en années, leur nombre va ainsi diminuer progressivement.

Nettoyer les cultures

Après chaque récolte qui a été infestée, il faut bien nettoyer la parcelle. Enlevez un maximum de débris et de racines pour ne pas que les parasites trouvent de quoi se nourrir.

Plantes nématicides

Des plantes utilisées comme engrais vert ont également des propriétés nématicides : radis fourrager, crotalaire, rue ou cosmos par exemple.

La moutarde blanche est efficace contre le nématode doré de la pomme de terre (Heterodera rostochiensis).

L’œille d'Inde (tagète) est aussi utilisé pour enrayer le développement des nématodes. Efficace sur la plupart des espèces, elle sera plantée dans les rangs des plantes sensibles. On conseil par exemple 2 pieds d'oeillets d'Inde pour 6 plants de tomates.

Des nématodes utiles

Des nématodes sont vendu dans le commerce pour lutter contre certains ravageurs des cultures : le charançon rouge, le carpocapse, les vers-gris ou blancs, la mouche du terreau ...

Sources