Carotte

Carotte

La carotte n'est pas le légume le plus facile à faire pousser. Elle préfère les terres légères et profondes et son semis peut être délicat.

Par contre elle se récolte une bonne partie de l'année et se conserve facilement.

  • Nom scient. : Daucus carotta
  • Cycle de vie : bisannuel
  • Famille : Apiacées
  • Type : racine

  • Du semis à la récolte : 120-220j
  • Faculté germinative : 4 ans

  • Fertilisation : 2kg/m2
  • Exposition : soleil/ombre légère

  • T° germination : 10-30°C
  • Graines par grammes : 900

  • Rendement : 3kg/m2
  • Rustique : légère gelée

  • Entre les plants : 10cm
  • Entre les lignes : 30cm

  • Levée : 10-20 jours
  • Dose de semis : 1.5g/m2

Semer

J F M A M J J A S O N D

Récolter

J F M A M J J A S O N D

Périodes de culture

Les premiers semis de carottes commencent en extérieur au mois d'Avril. Ensuite vous pouvez les échelonner jusqu'au mois de Juillet.

Sous serre ou sous tunnel, les semis peuvent commencer dès Février. Dans ce cas préférez utiliser des variétés hâtives ou à forcer.

La récolte commence 2 à 3 mois après le semis. Vous pouvez les laisser en terre jusqu'en automne. Celles destinées à la conservation hivernale seront récoltées avant les premières grosses gelées. Si vous ne les récoltez pas, elles font fleurir puis produire des graines au printemps de la deuxième année de culture.

La carotte supporte seulement les petites gelées et germe plus rapidement lorsque le sol est réchauffé : 20 jours à 10°C contre 10 jours à 15°C.

Emplacement

Les carottes préfèrent être cultivées en plein-soleil, mais poussent aussi à la mi-ombre. Le sol doit être léger et profond. Ainsi la racine pourra se développer à son aise.

Elle est difficile à cultiver dans les terres lourdes. Dans ce cas il est utile d'apporter une épaisse couche de compost en surface.

Si possible enlevez le plus de débris possibles. Si lors de son développement la racine entre en contact avec un obstacle, elle va l'éviter et donner naissance à une carotte fourchue (mais ce n'est pas dramatique, les carottes se mangent quand même !).

Les semis hâtifs seront placés au soleil pour que le sol se réchauffe plus vite. Ceux de fin de printemps et d'été profiteront de la fraîcheur de la mi-ombre.

Fertilisation

Les carottes aiment les terres riches, mais n'utilisez pas de fumures fraîches ou du compost mal décomposé. Cela peut faire pourrir les racines ou attirer des ravageurs comme la mouche de la carotte.

Pour éviter ces problèmes, incorporez du compost ou du fumier l'automne précédent la culture (2kg/m2). Autrement, faites-le au printemps avec des matières organiques très bien décomposées.

Semer des carottes

Les carottes se sèment directement en place. Normalement elles ne se repiquent pas, mais vous pouvez essayer en faisant très attention de ne pas casser la fragile racine.

  1. Tracez de légers sillons en ligne avec le manche d'un outil. Ils seront espacés de 20 à 30cm. Les variétés hâtives peuvent être plus rapprochées.
  2. Essayez de semer une graine tous les centimètres.
  3. Recouvrez les graines d'une fine couche de terre de quelques millimètres, tassez fermement puis arrosez. Si elles sont semées trop profond elles auront du mal à germer.
  4. Gardez la terre humide jusqu'à la levée.
  5. Une fois que deux feuilles sont apparues, éclaircir pour ne laisser qu'une carotte tous les 8-10cm (6cm pour les variétés hâtives).

Les carottes mettent du temps à germer et peuvent être devancées par les herbes indésirables. Vous pouvez effectuer un ou deux faux-semis avant la culture pour les limiter. Vous pouvez aussi utiliser un paillis, mais il ne faut pas recouvrir les rangs de carottes. Les plantules peuvent avoir du mal à percer le paillage.

Ensuite si les rangs ne sont pas trop espacés, les carottes vont recouvrir toute la surface et entraver la pousse des herbes indésirables, faute de lumière.

Pour mieux répartir les graines lors du semis, mélangez les graines avec du sable ou du marc de café.

Entretien

C'est un légume qui aime l'humidité, surtout lors des deux premiers mois de croissance. Arrosez régulièrement si le temps est sec. Effectuez des arrosages copieux pour que l'eau s'infiltre profondément. Un paillage en diminuera la fréquence et évitera binage et sarclage.

Récolter et conserver

Dès que les racines atteignent un ou deux centimètres de diamètre la récolte peut commencer. Pour mieux apprécier leur taille, enlevez un peu de terre à la base du plant.

Déterrerez-les en les arrachant au fûr et à mesure de vos besoins.

Carottes à conserver

Les carottes de gardes sont à récolter avant les premières grosses gelées. Sinon les racines risques de durcir et de se fendre. Stockez-les en silo ou dans du sable humide en cave. Dans les régions aux hivers doux, elles peuvent rester en placer sous un épais paillis.

Maladies et ravageurs

  • Mouche de la carotte : Les asticots de cette mouche creusent des galeries dans les racines et les font pourrir.
  • Nématodes : Des vers microscopiques qui infectent les racines et font déprir les plants. Des galles se forment, les plantes assimilent moins bien la nourriture et voit leur croissance ralentie.
  • Alternariose : Des champignons qui font dessécher les jeunes plantules. Sur les specimens plus âgés des tâches noires apparaissent sur les racines et les feuilles.
  • Rhizoctone violet : Des tâches violacées s'étendent sur presque toute la racine et la font pourrir.
  • Fonte des semis : Un champignon qui fait pourrir le collet des jeunes plantules.

Associations

Lorsque vous semez des carottes ajoutez quelques graines de radis sur les lignes. Ils vont germer en premier et marquer le rang. Vous pourrez alors biner sans toucher à vos semis. Quand vous les récolterez il sera temps d'éclaircir les carottes.

Vous pouvez aussi planter des laitues ou de la roquette entre les rangs. Elles seront récoltées avant que les carottes ne commencent à prendre de l'ampleur.

Une association souvent citée est celle de la carotte et des poireaux. L'odeur des carottes masque les poireaux à certains ravageurs comme la teigne du poireau. En contrepartie, les poireaux masquent l'odeur des carottes à la mouche de la carotte.

En plus des poireaux vous pouvez utilisez d'autres légumes qui appartiennent à la même famille (les Alliacées) : oignons, ail ou échalotes. Par contre ils préfèrent les sols secs, contrairement aux carottes qui préfèrent l'humidité.

Sources