Ajouter un commentaire

En réponse à noviant :

Je ne parlerai que de cucurbitacées; par expérience, il faut une bonne courge ou courgette non hybride qu'on laisse murir, à la limite du pourrissement. Ensuite,on l'ouvre, et on trie les graines (quand ça commence à pourrir, les graines sont dans un mélange d'eau et de filaments, plus simples à trier). On garde les plus charnues. On les rince avec de l'eau fraîche. On les fait sécher près d'un source chaude, par exemple au-dessus du frigo ou d'une chaudière sur du papier sulfurisé (idéal) ou papier type Sopalin; Ensuite, quand elles commencent à devenir toutes sèches, une peau effectivement transparente commence à se détacher. On peut l'enlever en changeant le papier (car cela aura collé dessus); puis après un bon mois, quand les semences sont toutes sèches, on les met dans des enveloppes en notant soigneusement ce que c'est. Eh voilà, vos semences sont prêtes pour les deux années suivantes.