Les bois imputrescibles, naturellement protégés

Qu’est ce qu’un bois imputrescible ?

Un bois imputrescible est un bois qui ne va pas se putréfier ou plus vulgairement pourrir. Ce sont des bois qui sont naturellement résistant à l’humidité, aux insectes et aux champignons. Il n’ont pas besoin de traitement chimiques pour les protéger contrairement à d’autres essences putrescibles.

Ils sont très utilisés pour tous les aménagements et constructions extérieurs qui doivent être résistants aux agressions extérieurs. On les utilise pour faire des lames de terrasses, des meubles de jardins, des piquets, des bardages de maison etc.

Comment entretenir ces types de bois ?

Comme c’est bois sont naturellement protégés des agressions extérieurs, leur entretien est minime.

Dégriser le bois

Même si ce sont des essences résistantes, la plupart des bois imputrescibles exposés aux UV vont devenir de plus en plus gris et perdre de leur éclat avec le temps.

Il existe dans le commerce des produits dégrisant à appliquer une fois tous les ans environ qui vont éclaircir le bois. Il est aussi possible de se fabriquer un dégriseur à peu de frais à base de percarbonate de soude et de l’huile de lin.

Enlever des tâches

Pour nettoyer des tâches peu incrustées dans le bois un nettoyage avec une brosse et de l’eau savonneuse suffira. Du vinaigre blanc peut aussi être utilisé.

Si les tâches sont difficiles à enlever il faudra alors poncer le bois jusqu’à les faire disparaître. Il ne faut pas utiliser de nettoyeur haute pression qui risque d’endommager les fibres du bois.

Les essences de bois imputrescibles

Résineux

  • Red cedar (classe 3) : Arbre originaire d’Amérique au bois qui tire vers le rouge. Grise moins que les autres essences mais se fend facilement.
  • Mélèze (classe 3) : Bois très dur légèrement rosé.
  • Douglas (classe 3) : Similaire au mélèze.

Feuillus

  • Acacia (classe 4) : Bois clair et très résistant souvent utilisé pour les lames de terrasses car il est anti-dérapant. Il peut être en contact direct avec le sol et être utilisé pour faire des poteaux et des piquets.
  • Châtaignier (classe 3) : Bois résistants mais qui ont tendance à foncer, voir noircir. Ils sont aussi glissants lorsque ils sont humides donc déconseillés pour la fabrication de terrasses.
  • Chêne (classe 3) : Similaire au châtaignier.
  • Aulne : c’est un bois imputrescible, mais seulement si il est immergé dans l’eau. Les pilotis de la ville de Venise sont en aulne.

Bois exotiques

Il existe aussi des espèces de bois exotiques importées qui sont très résistants à l’humidité. Ainsi le teck est très utilisé dans le mobilier de jardin.

Mais ce sont des arbres qui proviennent de forêts tropicales lointaines et leur exploitation contribue à la déforestation. Il est de mon point de vue préférable d’utiliser des essences locales qui ont un impact environnemental beaucoup moins élevé.

  • Teck (classe 4) : Le plus connu des bois exotiques, mais aussi le plus cher. Originaire d’Asie c’est un bois extrêmement résistant qui est par exemple utilisé dans la construction de bateau.
  • Ipé (classe 4) : Arbres originaire d’Amérique du Sud très utilisé pour le mobilier de jardin car moins cher que le teck. Appelé également ébène. Le bois de couleur brun-olive Il est très résistant aux chocs et à l’humidité. Comme il est très dense et très dur il peut être difficile à travailler.
  • Merbau (classe 4) : Similaire à l’ipé mais plutôt de couleur brun – rouge comme le red cedar.
  • Cumaru (classe 4) : Bois d’Amérique du Sud de couleur brun-orangé qui possède des propriétés antidérapantes.
  • Itauba et Massaranduba (classe 5) : Arbres d’Amérique du Sud extrêmement résistant avec une durée de vie très longue en extérieur.

Rendre un bois imputrescible

Il est possible de rendre une essence de bois imputrescible grâce à divers traitements chimiques ou non.

Par chauffage

C’est la méthode la plus répandue pour rendre le bois imputrescible. Le bois est « cuit » à une température comprise entre 170 et 240 degrés. Cette méthode va détruire les divers composants nutritifs du bois qui vont attirer les insectes xylophages. On appelle les bois ainsi traité des bois rétifiés.

Il existe aussi une méthode japonaise qui consiste à brûler la surface du bois jusqu’à la carbonisation (Shou Sugi Ban).

Par oléo-thermie

Là aussi le bois est chauffé mais via un bain d’huile. L’huile va être absorbé par le bois et ainsi empêcher l’eau de s’infiltrer et de faire pourrir le bois.

Avec des produits chimiques

Il existe également des traitements à base de produits chimiques qui vont être injectés dans le bois. Ces produits vont empêcher les insectes et les champignons de s’installer dans le bois.

C’est méthode de traitement est appelé autoclave.