Toile de paillage

Toile de paillage

Les bâches tissées plastique, et maintenant bio-dégradables, permettent de gagner un temps précieux au potager. Pas très gracieuses, elles permettent cependant de s'affranchir d'une corvée : le désherbage.

Utilisation

De la même façon qu'un paillage de végétaux, les toiles tissées vont empêcher la pousse des mauvaises herbes, garder l'humidité et favoriser la vie du sol en le couvrant.

Cependant il existe deux différences majeures :

  • Contrairement au paillage "végétale", le sol ne sera pas enrichi (ou de manière négligeable avec les toiles organiques).
  • Les bâches plastique noires permettent au sol de se rechauffer plus rapidement contrairement à un paillage classique qui a l'effet inverse.

Avec quels légumes ?

Les toiles tissées sont surtout utilisées pour les légumes qui se répiquent : tomates, poivrons, courges, salades, épinards ...

Cependant le semis est possible avec les légumes à grosses graines : haricots, petits pois, fèves ... Ou avec des tubercules et les bulbes comme la pomme de terre, patates douces, oignons etc.

Par contre les bâches ne sont pas utilisées pour les semis en place de légumes à petites graines comme les radis, carottes, navets etc. Les poireaux aussi ne sont pas cultivables sur bâche car il faut les butter.

Toile tissée plastique

culture de fraisiersCe sont des toiles en plastique tissées (polypropylène) qui peuvent se conserver jusqu'à 20 ans si elles sont bien entretenues.

  • C'est le type de bâche plastique le plus solide. Il faut pour cela les acheter assez épaisse (> 130g/m2).
  • Elles doivent être traitées "anti-uv" pour résister aux rayons du soleil.
  • Comme elles sont tissées, elles laissent passer l'air et l'eau.
  • De couleur sombre, elles vont réchauffer le sol.

A part pour les cultures de vivaces, il faut enlever les toiles tissées après chaque culture et les nettoyer. Sinon les herbes indésirables vont les envahir sur les bords. Elles seront alors de plus en plus difficile à enlever et se dégraderont plus vite.

Bâche d'ensilage

Les bâche d'ensilage peuvent aussi être utilisées pour pailler les cultures. Il est facile d'en récupérer gratuitement auprès des agriculteurs.

Contrairement aux toiles tissées elles ne laissent pas passer l'eau et l'air. Le sol se réchauffe plus vite et l'arrosage est plus compliqué.

Elles sont aussi très utile pour désherber. En recouvrant votre planche avec une bâche quelques semaines, vous allez tuer les mauvaises herbes et nettoyer la planche sans effort.

Toiles biodégradables

choux de bruxellesIl existe maintenant des toiles de paillage tissées bio-dégradables. Il faut si possible privilégier les matières d'origine locale comme le chanvre, plutôt que des matières exotiques comme la jute ou la coco.

Elles existent en plusieurs épaisseurs qui peuvent avoir une durée de vie comprise entre 6 et 36 mois à adapter en fonction des cultures.

Ces toiles ce compost entièrement et peuvent être laissées à se décomposer au potager sans souci.

Comme avec un paillage classique, le sol mettra plus de temps à se réchauffer au printemps avec ces toiles organiques.

Films bio-dégradables

culture de saladesCe sont les toiles les moins épaisses, souvent produites à base de betterave ou de maïs.

Les films bio-dégradables sont fragiles, se déchirent facilement et ont une durée de vie courte, de 2 mois en été jusqu'à 6 mois en hiver.

Il faut les utiliser en priorité pour les cultures "courtes" comme les salades. De couleur noire, ils vont réchauffer le sol. Après la culture ils peuvent être broyés puis incorporés au sol ou mis au compost.

La réelle faculté de ces films à se dégrader correctement est contestée. Et plastique bio-dégradable ne veut pas forcément dire plastique non-issu du pétrole ...

Mise en place des toiles tissées

Préparation du sol

Le sol doit être préparé comme une culture classique :

  1. Désherber la planche.
  2. Si besoin aérez le sol avec une fourche-bêche ou une grelinette.
  3. Vous pouvez apporter du compost en surface.
  4. Niveler le sol avec un rateau pour éviter les bosses et les trous.

Percer les bâches

Si elles ne sont pas déjà pré-percées, il va falloir percer la bâche à intervalles réguliers :

  • Toile tissée plastique :  Il est préférable de percer la bâche à l'aide d'une pièce en métal chauffée par un brûleur. Si vous coupez la bâche au couteau, de nombreux fils vont se détacher. Ou alors il faut passer toutes les coupures à la flamme pour soldifier le plastique.
  • Toile chanvre : Incisez une croix ou coupez un rond au couteau à chaque trou de plantation.
  • Film bio-dégradable : le film peut être percé facilement avec les doigts au moment de la plantation.

Il est préférable de perforer la bâche en forme de croix plutôt qu'en rond ou en carré. Les bords se rabatteront et "boucheront" le trou tout en laissant passer la tige de la plante (voir la photo des fraisiers). Les herbes indésirables auront alors très peu de place pour se développer.

Dérouler et ancrer

Une fois le sol préparé et la bâche perforée :

  1. Positionnez le rouleau à une extrémité de la planche, et enterrez une première extrémité.
  2. Déroulez la bâche et tous les deux mètres environ fixez-la de chaque coté avec une agrafe ou un plot de terre.
  3. Une fois arrivez à la fin de la planche, recouvrez de terre la dernière extrémité de la bâche puis coupez le surplus.

Sources