Thym

Thym

Très facile à faire pousser, vous auriez tord de vous passer d'un ou plusieurs pieds de thym.

Bien qu'originaire du pourtour méditerranéen, il se plaît aussi dans des régions moins chaudes et ensoleillées. Il faut juste faire attention à ce que ses racines ne baignent pas dans l'eau.

  • Nom scient. : Thymus sp.
  • Cycle de vie : vivace
  • Famille : Lamiacées
  • Type : feuille

  • Du semis à la récolte : -
  • Fertilisation : aucune
  • Exposition : soleil

  • Rendement : -
  • Entre les plants : 30cm

Semer

J F M A M J J A S O N D

Planter

J F M A M J J A S O N D

Variétés

Il existe des centaines de variétés de thym, sauvages et/ou cultivées. Trois de ces espèces sont le plus souvent utilisées au potager :

Périodes de culture

Le thym est une plante vivace qui reste à la même place d'années en années et ne gèle pas en hiver. On le plante au printemps (mars/avril) ou en automne dans le sud (septembre/octobre). Il se récolte toute l'année.

Dans les zones très froides et/ou très humides certaines variétés ne supporteront toutefois pas l'hiver. Il faut alors le cultiver en pot et le rentrer au chaud.

Emplacement

en bordureInitialement le thym pousse dans des sols légers, pauvres et secs. Cependant les variétés du commerce s'adaptent bien et se plaisent dans presque tous les types de sols.

Si vous avez un endroit bien ensoleillé près de votre cuisine, il y sera à son aise. Il lui faut une zone d'au moins 30x30cm pour bien se développer. Dans les terres très lourdes et gorgées d'eau en hiver, préférez le cultiver en pot.

Vous pouvez le planter dans un carré ou une bordure surélevé. La terre y séchera plus vite. D'autres aromates aux même exigences pourront aussi y être installées : romarin, sauge etc.

Planter du thym

  1. Désherbez et ameublissez le sol avant la plantation.
  2. Faites un trou légèrement plus grand que la motte, et plantez votre thym.
  3. Tassez-bien la terre autour du plant et arrosez copieusement.
  4. Arrosez une nouvelle fois quelques jours plus tard si le temps est sec.

Entretien

A part dans les zones très sèches, il n'y a pas besoin d'arroser le thym. Aucun apport de fertilisant n'est nécessaire. C'est dans les sols secs et pauvres qu'il est le plus parfumé.

Par contre désherbez régulièrement, il peut vite se faire envahir par les herbes indésirables. Profitez-en pour biner autour du plant afin d'ameublir et aérer la terre.

En climat froid et humide, les tiges deviennent de plus en plus dur au fil des années. Il est donc conseillé de renouveler ses plants de thym tous les 4 ans.

Tailler votre thym

Le thym se taille après la floraison. On rabat alors les tiges en dessous des premières fleurs. De nouvelles tiges vont se former, plus fines. Votre thym formera de nouveau une boule compacte en repoussant.

Au printemps vous pouvez aussi éliminer les tiges mortes à cause des rigueurs de l'hiver.

Récolte et conservation

C'est au printemps, juste avant la floraison qu'il est le plus parfumé. Ensuite il perd une partie de ses feuilles et perd en goût.

La manière la plus commode de conserver du thym est de le faire sécher.

Le multiplier

Diviser

divisionLa division des touffes et le moyen le plus simple pour multiplier votre thym. Faites-le en été.

  1. Déterrez votre pied de thym en essayant de garder un maximum de racines.
  2. Séparez votre plant en plusieurs morceaux. Arrachez-les à la main.
  3. Replantez vos nouveaux plants immédiatement.

Marcotter

Le marcottage s'effectue au printemps. Il consiste à enterrer des tiges qui vont alors former de nouvelles racines. Une fois bien développées, on les sépare du pied mère.

Bouturer

boutureLe bouturage permet de réaliser facilement de nombreux plants de thym. Par contre c'est un peu long. Vous bouturez en été, et la récolte ne commencera que 1an plus tard.

Semis

Comme le bouturage, le semis du thym est assez long. Par contre c'est la seul méthode de disponible si vous n'avez aucun plant à disposition.

  1. En Avril/Mai (Mars dans le midi) semez votre thym en pépinière ou en pot.
  2. Recouvrez les graines d'une fine couche de terre, tassez et arrosez.
  3. Une fois que plusieurs tiges sont apparues, repiquez chaque plants à 10cm d'intervalle.
  4. Au printemps suivant plantez-les à leur place définitive.

Maladies et ravageurs

L'ennemi du thym est l'humidité. Si le sol est mal drainé et l'eau stagnante, ses racines peuvent être attaquées par des champignons. Elles vont alors pourrir, et votre plant de thym va mourir fautes de nourriture.

La seule solution est de le changer de place, et de le planter à un autre plus sec.