Panais

Panais

Rustique et très résistant, le panais est un légume-ancien peu cultivé de nos jours. On le laisse tout l'hiver en terre où il est récolté en fonction des besoins.

Sa racine blanche légèrement sucrée ressemble à celle de la carotte. On la consomme cuite en purée, en gratin ou sautée. Crue elle est râpée.

  • Nom scient. : Pastinaca sativa
  • Cycle de vie : bisannuel
  • Famille : Apiacées
  • Type : racine

  • Du semis à la récolte : -
  • Fertilisation : 2kg/m2
  • Exposition : soleil

  • Rendement : -
  • Entre les plants : 15cm
  • Entre les lignes : 30cm

Semer

J F M A M J J A S O N D

Récolter

J F M A M J J A S O N D

Périodes de culture

On sème le panais au printemps, de Mars à Juin. En Mars il est préférable de semer sous abris. Ensuite cela peut être fait directement à l'extérieur.

Les racines sont récoltées de la fin de l'été jusqu'au début du printemps suivant.

C'est le gel qui transforme l'amidon en sucre, le panais semés tardivement et récoltés en plein hiver sera donc plus sucré que celui récolté en fin d'été.

Emplacement

ligne de panaisLe panais pousse au soleil ou à un emplacement légèrement ombragé. Il préfère les climats frais et humide et supporte mal la sécheresse.

Pour que ses racines se développent bien la terre doit être profonde, meuble, voir légèrement sableuse. Enlevez un maximum de cailloux ou de débris qui peuvent gêner leur croissance.

Fertilisation

C'est une plante qui aime les sols bien fertilisés. Mais comme pour la majorité des légumes-racines, une fumure trop fraîche peut favoriser les maladies et entraîner la pourriture des racines.

Pour éviter ce problème amendez votre terre l'automne précédent votre culture. Autrement utilisez du compost ou du fumier très bien décomposé au printemps.

Semer du panais

semis

  1. Semez en ligne sur des sillons espacés de 30cm et de 1cm de profondeur.
  2. Placez une graine tous les 2cm, recouvrez de terre, tassez et arrosez.
  3. Maintenez le sol légèrement humide jusqu'à la levée (10 à 30 jours).
  4. Lorsque les plants ont quelques feuilles, éclaircir pour n'en laissez qu'un tous les 15cm.

Comme la scorsonère ou le salsifis, les graines de panais ont une durée germinative très courte. Il faut utiliser des semences de l'année précédente, sinon la levée est capricieuse.

Entretien

Il n'y a pas d'entretien particulier à effectuer. Comme toujours, pensez à désherber, biner et sarcler régulièrement.

Lorsque le temps est sec, arrosez. Le panais ne supporte pas les sécheresse trop longues. Pour mieux garder l'humidité, paillez.

Récolte et conservation

récolteVous pouvez commencer à récolter dès la fin de l'été. Mais les racines ne seront pas aussi bonnes que celles récoltées en hiver, après les premières gelées.

Le panais résiste très bien au froid et peut être laissé en place jusqu'au printemps suivant.

Si votre potager subit des attaques de rongeurs, vous pouvez déterrer les racines et les stocker en silo ou en une cave.

Au début du printemps suivant, arrachez toutes les racines qui restent. Si vous les laissez en place des tiges florales vont apparaître et la racine va devenir plus petite et fibreuse.

Maladies et ravageurs

  • Mouche de la carotte : les asticots de cette mouche creusent les racines et les font pourrir. Les feuilles jaunissent et flétrissent.
  • Oïdium : un feutrage blanc se forme sur les feuilles qui se dessèchent progressivement.
  • Rhizoctone violet : des tâches bleues/violettes apparaissent sur les racines et s'étendent.
  • Pourriture blanche : le collet commence à pourrir et des tâches noires apparaissent. Un champignon qui apparaît surtout lorsque le sol contient trop d'azote.

Panais sauvage

Le panais cultivé a été sélectionné depuis des millénaires à partir de la variété sauvage. Celle-ci se trouve dans toute l'Europe, en Asie et a aussi colonisé l'Amérique du Nord.

Pour la reconnaître consultez ce guide très bien fait. Sa racine est comestible, mais faites attention, la sève de certaines variétés est urticante et peut causer des brûlures graves.

Sources