Navet

Navet

Le navet a nourri une bonne partie de l'Europe pendant des siècles. Maintenant il a été supplanté par d'autres légumes comme la pomme de terre.

Au potager il aime l'humidité et se cultive facilement.

  • Nom scient. : Brassica rapa subsp. rapa
  • Cycle de vie : bisannuel
  • Famille : Brassicacées
  • Type : racine

  • Du semis à la récolte : 90j
  • Faculté germinative : 4 ans

  • Fertilisation : aucune
  • Exposition : soleil

  • T° germination : 7-30°C
  • Graines par grammes : 700

  • Rendement : 3kg/m2
  • Rustique : légère gelée

  • Entre les plants : 10cm
  • Entre les lignes : 30cm

  • Levée : 4-10 jours
  • Dose de semis : 0.3g/m2

Semer

J F M A M J J A S O N D

Récolter

J F M A M J J A S O N D

Périodes de culture

Navets de printemps et d'été

Les navets à consommer en été sont semés à l'extérieur d'Avril à Juin. Un semis d'une variété à forcer peut être fait en Mars, sous abri (voile, tunnel).

Ce sont en général des variétés moins grosses et qui se conservent moins longtemps que les variétés tardives.

Navets d'automne et d'hiver

Des variétés plus tardives à semer de Juin et à Septembre. Ils se récoltent 3 à 4 mois après le semis.

Ceux qui seront conservés pour l'hiver seront récoltés avant les premières grosses gelées et entreposés en cave ou en silo.

Les périodes de culture ne sont pas à suivre à la lettre pour chaque variété. Des navets tardifs peuvent se semer au printemps, certains navets précoces peuvent aussi être semés pour la conservation. Mais les résultats peuvent être plus aléatoires.

Emplacement et fertilisation

Le navet se cultive bien sous les climats tempérés. Il apprécie le soleil mais n'aime pas les grosses chaleurs. En plein été il se développera mieux à l'ombre légère.

Travaillez bien le sol et enlevez un maximum de cailloux pour ne pas gêner le développement des racines.

Si la culture précédente a été bien enrichie, il n'y a pas besoin d'apporter de fertilisation supplémentaire. Si la terre est fatiguée enrichissez-la  modéremment avec des matières très bien décomposées. Du compost ou du fumier trop mal décomposé va favoriser ravageurs et maladies.

Semer des navets

semis en placeComme beaucoup de légumes racines il ne supporte pas le repiquage et doit être semé directement en place.

  1. Tracez des lignes d'1cm de profondeur avec le manche d'un outils. Espacez-les de 30cm.
  2. Semez une graine tous les 2/3cm.
  3. Recouvrez de terre, tassez et arrosez. Gardez la terre légèrement humide jusqu'à la levée.
  4. Une fois que les plants auront quelques feuilles ne gardez qu'un navet tous les 10cm.

Entretien

Le navet aime l'humidité. Dès que les premières périodes sèches arrivent, arrosez. Pour en limiter la fréquence un bon paillage gardera plus longtemps l'humidité. Si un manque d'eau se fait sentir les racines deviendront filandreuses.

Comme avec la majorité des légumes, désherbez, sarclez et binez lors de toute la croissance.

Récolte

Navets d'été

navets d'étéLes variétés semées aux printemps commencent à se récolter 2 mois après le semis.

Vous pouvez commencer lorsque les navets atteignent 5cm environ, en commençant par les plus gros.

Ils deviennent rapidement durs et fibreux et ne se conservent pas très longtemps. Semez-les en 2/3 fois pour étaler la récolte.

Navets à conserver

Les variétés d'hiver destinées à la conservation se récoltent avant les premières grosses gelées. En novembre généralement.

Ils seront conservés en silo, en cave ou dans un garage étalé sur du sable humide, congelés après avoir été blanchis etc. Ils peuvent également être laissés en terre mais il est préférable de les protéger du gel avec un paillage par exemple. Mais ils seront alors exposés à d'éventuels ravageurs.

Les petits navets issu de semis tardifs (Août/Septembre) peuvent rester en place dans les régions aux hivers doux. Ils sont plus résistants au froid que les plus gros et ils ont moins de chance de devenir dur et fibreux.

Maladies et ravageurs

  • Mouche du navet (ou du chou) :  Elle pond sur les racines que ses larves dévorent. Les jeunes plants y sont le plus sensible, ceux bien développés peuvent s'en remettre.
  • Altises : Elles percent le feuillage et sont là aussi problématiques pour les jeunes semis.
  • Champignons : divers espèces de champignons forment des tâches noires sur les racines et les font pourrir. Evitez les fumure mal décomposée et un sol qui sèche mal. Cultivez sur buttes si le problème est récurrent.
  • Maladies virales : divers virus transmis le plus souvent par les pucerons contaminent la plante.  Des tâches en mosaïque se forment sur les feuilles, les racines se déforment et pourrissent. Enlevez les plants atteints et luttez contre les pucerons.

Si vous subissez régulièrement des attaques de la mouche du chou, investissez dans un filet anti-insectes. Il protégera également les navets des altises, et pourra être utilisé de la même façon avec les choux, les radis ou la roquette.

Sources