Ajouter un commentaire

En réponse à knittel :

J'ai conditionné les tiges épaisses de pourpier en les plongeant dans la saumure d'un grand bocal vide de ses cornichons aigre doux . Je me régale encore maintenant ( en Février)