Récolter ses graines de haricots, pois et fèves.

Récolter ses graines de haricots, pois et fèves.

Les semences de haricots, de pois, de pois chiche et de fèves se récoltent toutes de la même façon.

Méthode

La technique est simple : il suffit de laisser les gousses sécher puis de récolter les graines. Comme pour la récolte classique des grains secs pour l'alimentation.

Par contre il faut prendre quelques précautions afin d'obtenir des semences de bonne qualité.

Risques d'hybridations

Comme une grande partie des légumineuses, les haricots, pois et fèves sont décrites comme plutôt "autogames". Les fleurs se fécondent elles-mêmes, avant qu'elles ne s'ouvrent. Les insectes pollinisateurs n'ont donc pas la possibilité d'apporter du pollen extérieur.

Cependant dans certaines régions un taux d'hybridation plus ou moins important peut être constaté (1). Certains types d'insectes réussissent donc parfois à polliniser les fleurs entre elles.

En prévention il est donc préférable d'écarter les différentes variétés de quelques dizaines de mètres pour limiter ces inconvénients. Ou le plus simple est de ne cultiver qu'une variété de chaque légume.

Les haricots, pois, pois-chiche et fèves ne s'hybrident par entre eux. Ce sont leurs variétés respectivent qui s'hybrident entre elles.

Culture et entretien des portes-graines

Il est préférable de ne pas mélanger les portes-graines et les autres plants. Ils ont parfois tendances à s'emmêler et les différentier peut être difficile. Comme il faut éviter de récolter des gousses à consommer sur des portes-graines, c'est à éviter.

Néanmoins, si vous cultivez en poquets, vous pouvez alterner les groupes de plants destinés à la récolte de semences et les autres. Marquez-les pour vous en rappeler.

Pour une bonne diversité génétique de vos futurs semences essayez de planter un maximum de portes-graines pour chaque variété. Ce sont des plantes qui ne prennent pas beaucoup de places et qui peuvent se cultiver rapprochées. En plus chaque pied ne produit pas un nombre très important de graines.

Sur 1m2 vous pouvez mettre une trentaine de plants (une graine tous les 5/10cm sur 3 lignes espacées de 25cm).

Sélection

La sélection des meilleurs plants pour en récolter les graines est assez fastidieuse. Les plants s'entremêlent et les différencier n'est pas aisé.

Le plus simple est de tout récolter. De tout façon ce sont les plus beaux spécimens qui vont donner le plus de graines. Ceux plus faibles n'en produiront pas beaucoup et elles seront souvent de petites tailles. Vous les écarterez si possible lors du tri.

Une récolte simple

La technique de récolte des semences est la même pour les haricots, pois et fèves :

  1. Laissez toutes les gousses se former, puis sécher sur le pied.
  2. Une fois que toutes les gousses sont sèches, coupez les pieds.
  3. Laissez-les encore sécher quelques jours à l'intérieur en les suspendant têtes en bas.
  4. Une fois que tout est bien sec, récoltez les graines en écossant les gousses. Si vous en avez une grande quantité, vous pouvez les enfermer dans un grand sac puis le battre pour détacher les graines.
  5. Avant le stockage, un passage au tamis vous permettra d'éliminer les débris fins et les grains les plus petits.

Pour savoir si une gousse est prête, faites-la rouler entre vos deux mains. Elles doit s'ouvrir facilement et libérer ses graines.

Faculté germinative

Les congeler pour éviter la bruche

La bruche est un insecte qui pond ses oeufs sur les gousses. Ensuite ses larves investissent et creusent les graines. Elle peut anéantir toute une récolte.

Différentes espèces s'attaquent aux légumineuses, haricots, pois et fèves y compris.

Une technique simple permet de les éliminer, il suffit de congeler les graines de 24 à 48h avant de les stocker.

En savoir plus

Sources

  1. Semences de Kokopelli