Les pucerons

Les pucerons

Les pucerons s'attaquent aux légumes mais aussi aux arbres fruitiers ou aux rosiers. Ces petits insectes qui vivent en colonies très populeuses, sucent la sève des plantes et les affaiblissent.

Symptômes et dégâts

Des centaines de petits insectes sont présents sur les tiges ou le revers des feuilles. Les feuilles se recroquevillent petit à petit et collent.

Si l'attaque est importante les plantes vont s'affaiblir, accuser des retards de croissance et devenir plus sensibles à certaines maladies.

Certaines espèces s'attaquent aux racines des plantes.

De nombreuses espèces

Il existe plus de 250 espèces de pucerons. Plusieurs sont régulièrement présentes dans les jardins :

  • puceron lanigère : pommier.
  • puceron jaune : fraisier, groseiller, cassisier.
  • puceron farineux : arbres à noyaux
 

Comme les fourmis, les abeilles se nourrissent des déjections sucrées des pucerons : le miellat. De retour à la ruche elles le régurgitent pour en faire un produit que l'on va appeler miel de forêt, de sapin ou de chêne !

Mise en garde

Les traitements contre les pucerons ne doivent avoir lieu qu'en cas d'invasion réellement problématique.

En les supprimant vous ôter une source de nourriture abondante et régulière à de nombreux insectes, déréglant ainsi l'eco-système de votre jardin. Au contraire, si vous les laissez, vous allez favoriser l'apparition de leurs prédateurs. Ils feront ensuite le boulot pour vous les années suivantes.

L'INRA recense 12 prédateurs des pucerons (coccinelles, syrphes, chrysopes ... ) qui en régulent naturellement les populations.

Moyens de luttes

Savon noir

C'est le traitement naturel le plus facile à mettre à oeuvre. Il suffit d'en mélanger à de l'eau, et de le pulvériser sur les parties des plantes attaquées.

Purins et décoctions

Plusieurs préparations à base de plantes sont réputées efficaces contre les pucerons en pulvérisation. Il faut les utiliser en arrosage pour les pucerons des racines.

 

Pour encore améliorer l'effet de ces préparations, ajoutez une cuillère à soupe de savon noir par litre.

Larves de chrysopes et de coccinelles

Ce sont des prédateurs naturels des pucerons, dont vous pouvez acheter les larves dans le commerce. La coccinelle asiatique a été importée massivement à cet usage et maintenant concurrence fortement les espèces locales ...

D'autres prédateurs comme les syrphes ou les guêpes parasites en dévorent un paquet. Essayez de les attirer et de les bichonner.

Sources