Nettoyer et trier ses graines

Nettoyer et trier ses graines

Après avoir récolté vos semences il est utile de les nettoyer et de trier les débris de plantes avant de les stocker.

Avant propos

Lorsque l'on récolte beaucoup de graines, les nettoyer après la récolte peut être très long et fastidieux. Pour accélerer la chose voici deux méthodes à utiliser ensemble ou séparément en fonction du type de graines.

Ces techniques ne s'appliquent pas aux fruits à chair (tomates, courges, poivrons etc.).

Enlever le gros des déchets

Pour enlever les gros débris un ou plusieurs tamisages sont très efficaces. Vous pouvez utiliser des tamis du commerce, mais aussi une passoire de cuisine ou tout autre ustensile semblable.

Pour le premier passage utilisez un tamis à grosses mailles qui fera passer les graines et retiendra les grosses particules de végétaux. Ensuite un passage dans un tamis plus fin retiendra les graines et fera passer les petites particules de végétaux.

Pour les petites graines comme les carottes, le deuxième passage est difficile et peu efficace du fait de la petite taille des graines.

Puis le reste

Une fois les graines tamisées, il vous restera des débris de la même taille que vos graines, impossible à enlever par tamisage.

Si ces graines sont pour votre usage personnel ce n'est pas forcément dramatique et vous pouvez les stocker avec quelques débris. Sinon vous avez deux solutions.

Ventilation "égyptienne"

La ventilation dite "africaine" ou "égyptienne" consiste à nettoyer les graines grâce à la force du vent. C'est plus facile avec une bonne quantité de graines à trier. Pour cela il vous faut :

  • Deux grands seaux assez large : un vide et l'autre contenant vos graines.
  • Du vent, si possible pas trop fort et sans grosses rafales.

La technique est simple :

ventilation

  1. Le seau vide est placé au sol.
  2. A environ un mètre de hauteur, versez vos graines dans ce seau.
  3. Les graines vont tomber plus ou moins directement alors que les débris plus léger vont s'envoler.
  4. Répétez l'opération jusqu'à ce que vos graines soient "propres".

En fonction de la force du vent vous devez adapter la hauteur à laquelle vous versez. Vous risquez de perdre quelques graines, mais ce n'est rien par rapport au temps que vous allez gagner !

C'est le même principe que le vannage ou l'utilisation d'un tarare.

Pour mieux contrôler la force du vent vous pouvez utiliser un ventilateur. Pour réceptionner les graines un morceau de bâche peut aussi faire l'affaire.

Avec de l'eau

Cette technique est un peu plus risquée mais très efficace également. Le principe consiste à plonger les graines dans de l'eau. Les semences vont couler, et les débris flotter.

  1. Dans un récipient, recouvrez vos graines d'eau.
  2. Laissez reposer quelques instants pour que les débris remontent.
  3. Vider l'eau de surface pour enlever les débris.
  4. Répétez l'opération autant de fois que nécessaire.

Après ce nettoyage il faut sécher vos graines très rapidement,  sinon elles risquent de germer ... Avec certaines espèces ça peut être risqué.

Remarques

Si vous ne maîtrisez pas bien le compostage il ne faut pas jeter ces déchets au compost. Ils contiennent sûrement des graines et si elles ne sont pas détruites par la chaleur de la fermentation, vous allez les répandre dans tout le potager et germer (histoire vécue !).