Cultiver son mesclun

Cultiver son mesclun

D'origine Niçoise, le mesclun est un mélange de jeunes pousses de légumes consommé en salade.

Principe

Dans le commerce pour avoir l'appellation "mesclun" il faut récolter les feuilles sur des plants au stade "3 à 5 feuilles". Récolté plus tard cela devient une vulgaire "salade en mélange".

Dans votre potager c'est vous qui choisissez. Il n'y a pas de code, vous pouvez composer vous-même votre mesclun à base de légumes aux feuilles comestibles (c'est mieux).

Pour le produire on sème plusieurs espèces en mélange au potager. Après quelques semaines on récolte les jeunes feuilles qui vont ensuite repousser une ou deux fois. Comme la récolte intervient rapidement, le semis est plus dense qu'à l'accoutumé.

Pour faire son mesclun on peut aussi cultiver chaque espèces séparément. Ou bien composer sa salade en piochant des feuilles à droite ou à gauche.

Quelles espèces pour son mesclun ?

Tous les légumes dont les feuilles se mangent peuvent composer un mesclun.

Pour débuter 4 ou 5 espèces en mélange sont largement suffisantes. Les laitues, chicorées ou roquettes sont sûrement les plus utilisées. Mais vous pouvez laissez aller votre imagination en ajoutant d'autres espèces, des aromates ou même des fleurs.

Les plantes les plus courantes pour un mesclun :

N'hésitez pas à mélanger différentes variétés de la même espèce. C'est surtout valable pour les laitues qui offrent un panel varié de textures et de couleurs.

Cultiver son mesclun

Une petite culture de mesclun avec plusieurs variétés de laitues et de la roquette :

Emplacement et fertilisation

Au printemps et en automne semez votre mesclun en plein soleil. En été préférez le faire à mi-ombre pour que le soleil soit moins virulent et que la terre se dessèche moins vite.

La terre doit être si possible fine, meuble et fertile. Ajoutez du compost très bien décomposé avant la culture si la terre est fatiguée.

Préparation

Toute la réussite d'une culture de mesclun est dans la préparation ! Vos graines doivent germer rapidement et ne pas être concurrencées par les mauvaises herbes au démarrage. Celle-ci ne doivent pas non plus se mélanger à la récolte.

Les rangs vont être serrés et les plants peu espacés, il sera donc difficile de venir désherber.

Il faut donc bien nettoyer et désherber la planche de culture avant le semis. Si vous le pouvez, faites un ou deux faux-semis pour limiter au maximum le nombre de graines indésirables.

Comme le semis est dense après deux ou trois semaines, le mesclun recouvre toute la surface du sol et n'est plus inquiété par la concurrence.

Semis

Deux choix s'offrent à vous : semer à la volée ou en ligne. En ligne le dosage et la répartition des graines est plus facile. Mais autrement la culture est la même.

Vous pouvez aussi semer en pépinière, puis repiquer les plants en place une fois qu'ils ont 2/3 feuilles. C'est plus de travail, mais vous aurez beaucoup moins de déchets et peu de problèmes de mauvaises herbes.

En ligne

lignes

  1. Tracez des lignes espacées de 6/8cm.
  2. Semez environ une graine tous les 1 ou 2cm.
  3. Recouvrez d'une fine couche de terre, tassez et arrosez.
  4. Après la levée éclaircissez si le semis est trop dense. Laissez 3/4 centimètres entre chaque plants.

A la volée

Mélangez les graines en essayant de doser les quantités de chaque espèce. Ce n'est pas forcément facile, vous devrez tester avant de trouver le mélange parfait.

Ensuite semez à la volée en essayant de répartir uniformément les graines.

Vous pouvez ajouter un peu de sable pour "diluer" les graines. C'est ensuite plus facile de les répartir et avec le sable vous verrez où vous avez déjà semé.

Entretien

La majorité des légumes utilisés pour le mesclun sont sensibles au manque d'eau. Arrosez régulièrement du semis à la récolte si le temps est sec (une à deux fois par semaines en été).

Autrement vous n'avez qu'à désherber les éventuelles indésirables qui se seraient faufilées.

Problèmes éventuels

  • Faites attention aux limaces qui peuvent faire une razzia sur les jeunes plantules.
  • Les altises peuvent aussi s'attaquer aux crucifères : roquette, choux. Mais chez moi les attaques semblent moins virulentes si les plantes sont associées en mesclun que lorsque elles sont cultivées seules.
  • Parfois les pigeons peuvent se faire plaisir avec ces jeunes feuilles tendres et fraiches.
  • Autrement toutes les maladies propres à chaque espèces peuvent se montrer. Mais comme la culture est récoltée rapidement, peu d'entre elles ont le temps de se déclarer.

Récolte

La première récolte intervient rapidement, 30 à 40 jours après le semis si les conditions sont bonnes. Coupez-les feuilles à ras, de nouvelles vont se reformer et 2 ou 3 semaines plus tard vous ferez une nouvelle récolte.

La majorité des espèces repoussent 2 voir 3 fois. D'autres comme la mâche ne se récoltent qu'une fois.

Périodes de culture

En fonction de la saison vous ne composerez par votre mesclun de la même façon. Il faut bien sûr des variétés et des espèces adaptées à vos dates de plantation.

Si vous voulez du mesclun une bonne partie de l'année, il faut en semer 3 ou 4 fois.

Printemps

Au printemps vous pouvez commencer vos semis dès la fin-Février/début Mars en climat doux. Il est préférable de les couvrir d'une tunnel ou d'un voile jusqu'en Avril.

Exemple : 2 ou 3 variétés de laitues, de la roquette, de l'épinard de printemps. Vous pouvez aussi ajouter un peu de blette ou d'arroche.

Été

En Juillet/Août semez à la mi-ombre pour ne pas que la terre se dessèche trop vite.

Exemple : de la chicorée, des laitues et de la roquette. Vous pouvez également ajouter du pourpier.

Automne

A la fin de l'été, en Septembre / début Octobre il est encore temps de semer du mesclun pour l'automne. Couvrez-le d'un voile ou d'un tunnel si du froid s'annonce.

Exemple : laitues, épinard d'automne, chicorée (+20°C) et roquette

Hiver

En hiver et sans protection (voile, serre) le choix est vite fait : mâche, chicorée, du pourpier d'hiver (claytone de cuba) et du pissenlit. Ces espèces résistent très bien au froid mais il est préférable de les cultiver séparément.

Sources