Maladies et ravageurs des haricots

Maladies et ravageurs des haricots

Bien qu'assez résistants, les haricots sont tout de même susceptibles d'attirer une ribambelles de maladies et de ravageurs.

Mouche des semis (Delia platura)

Si vos semis de haricots ne lèvent pas, que les cotylédons sont rongés c'est sûrement la larve de la mouche des semis. C'est en Avril/Mai que les attaques sont les plus virulentes. Si vos semis sont régulièrement attaqués attendez Juin pour les commencer ou utilisez un voile de protection.

Fonte des semis

Quelques jours après la levée les semis s'affaissent, les racines et le collet sont entrain de pourrir. Plus espèces de champignons sont reponsables de cette maladie appelée la fonte des semis. Elle se développe surtout dans les atmosphères humides et fraîches.

Pour s'en prévenir vous pouvez arroser le sol avec de la décoction de prêle ou d'ail et/ou épandre une fine couche de cendres de bois lors du semis.

Pucerons

En plus de prélever du suc et d'affaiblir les plants, il peut faciliter le développement et la transmission de diverses maladies.

Anthracnose du haricot

Une maladie grave qui affecte surtout les variétés anciennes. Les nouvelles sont le plus souvent résistantes. C'est un champignon qui forme des tâches noires sur les feuilles, les tiges et les gousses. Il se développe lorsque le temps est humide.

Il n'y a pas de traitement, il faut arracher et brûler les plants infectés. Les haricots touchés ne doivent pas être mangés.

Pourriture blanche (Sclérotiniose)

C'est un champignon qui forme des filaments blancs sur les feuilles. Les plants dépérissent rapidement. Il apparaît le plus souvent sous abris ou lorsque le temps est couvert, chaud et humide.

Il n'y pas de traitement efficace, il faut détruire les plants infectés et ne pas les jeter au compost.

Trétranyque tisserand

Un tout petit acarien qui perfore la face inférieur des feuilles pour en sucer la sève. En cas d'attaque importante il peut compromettre la croissance des haricots.

Ils détestent l'humidité, arrosez les feuilles tout les jours pour les déloger. Vous pouvez aussi pulvériser une décoction d'ail.

Mosaïque jaune

La mosaïque du haricot est un virus qui est le plus souvent véhiculée par les pucerons. Les feuilles se décolorent et jaunissent en forme de mosaïque.

Il n'y a pas traitement mais la plupart des variétés sont résistantes. Si vos plants sont contaminés brûlez-les et ne replantez pas de haricots au même endroit avant plusieurs années.

Graisse du haricot

3 types de graisses touchent le haricot. Sur les feuilles elles forment de petites tâches nécrosées entourées d'un halo vert clair ou jaune. Les gousses ont des tâches brunes huileuses.

Dès les premiers signes vous pouvez essayer de pulvériser une décoction d'ail ou de la bouillie bordelaise. Arrachez les parties des plantes infectées.

Pourriture grise (Botrytis)

Après la floraison des tâches grises se forment sur les feuilles et s'étendent à tout le plant. Là aussi un champignon qui peut être fatal à la récolte. Il aime les temps chaud et humide (après une bonne pluie d'été) et il n'y pas de traitement vraiment efficace. Il faut arracher les feuilles atteintes rapidement pour éviter la propagation.

Rouille du haricot

De petites tâches couleur rouille se forment et s'étendent. C'est la rouille du haricot, une maladie qui touche de nombreuses autres plantes. Il faut arracher les parties infectées et appliquer un produit à base de soufre dès les premiers symptômes.

Bruche du haricot

Un insecte dont les larves dévorent les graines sèches qui sont stockées. Après la récolte, passez les graines au congélateur pendant 48h pour tuer les larves.

Sources