Limaces

Limaces

La limace, terreur du jardinier qui dévore tout sur son passage. Une multitude de techniques plus ou moins fantaisistes on été inventées pour s'en débarrasser.

Je vous ai seulement listé les plus efficaces pour ne pas avoir à écrire une encyclopédie.

Description

Espèces

Le terme "limace" désigne en fait plusieurs espèces de Gastéropodes. En France, 3 sont les principales causes de dommages (1) :

  • Limace rouge : la plus grosse (jusqu'à 15cm). De couleur rouge à brun.
  • Limace grise : la moyenne (3,5 à 5cm) de couleur gris / brun.
  • Limace horticole : la petite (3cm) de couleur bleu-noir.

Symptômes et dégâts

dégats sur chouxElles dévorent les feuilles et les fruits d'un grand nombre de plantes au potager.

Ce sont surtout les plantules et les jeunes plants qui y sont sensibles. En une nuit ils peuvent disparaître. Ceux plus développés s'en remettent si l'attaque n'est pas trop virulente.

Les limaces grises et horticoles se nourrissent aussi des racines des légumes.

Pour différencier les dégâts dû aux limaces des autres prédateurs, il suffit de regarder si il y a des traces de baves autour des parties rongées. Si c'est le cas, il y a 99% de chances que ce soient elles.

Prévention

La meilleur méthode pour ne pas avoir de (gros) problèmes avec les limaces, est de favoriser ses prédateurs naturels. C'est long, pas facile quand on habite au milieu de champs de maïs aseptisés, mais ça marche.

Parmi ses prédateurs il y a les hérissons, les musaraignes, des oiseaux comme les merles, les crapauds, des insectes comme les carabes etc.

Pour les attirer avec gîte et couvert je vous laisse chercher sur la toile, c'est un sujet bien trop exhaustif. Mais si vous le faites, après quelques ... années, vous verrez sans doute le résultat.

Même si ils ont de multiples avantages, les divers paillages ont une fâcheuse tendance à héberger de nombreuses limaces. Si votre jardin est très infesté, n'en utilisez pas (surtout au printemps et en automne).

Moyens de luttes

Vous n'arriverez pas à éliminer toutes les limaces. Par contre il est possible de rendre leur nombre acceptable.

A la main

sous planchesLes jours de pluie et la nuit (à la frontale), chassez les limaces et supprimez-les. C'est à ce moment là qu'elles sont de sortie. La journée et par temps sec, vous ne les trouverez que difficilement.

Vous pouvez aussi placer des cartons et des planches dans le jardin. Vous n'aurez qu'à les retourner pour trouver les limaces qui s'y sont réfugiées.

Des morceaux de pamplemousses ou de pomme de terre peuvent aussi être utilisés pour les attirer et les piéger.

Cendre et marc de café

barrière de cendreFaites une barrière de cendre autour des plants sensibles. Faites un cercle de quelques centimètres de haut et de large, les limaces ne le franchiront pas.

Le marc de café s'utilise de la même manière. Il agit comme neurotoxique sur les limaces (2). Dans le meilleur des cas il leur coupe l'appétit, au pire il les tue.

Ces méthodes deviennent ineffiaces après chaque pluie. Il faut alors les renouveler. Si vous êtes dans le Finistère, vous avez interêt à avoir du stock.

Granulés

granulésLes seuls granulés anti-limaces utilisables en agriculture bio sont ceux à base de phosphate de fer (Ferramol). Ils sont censés ne pas être toxiques pour les animaux qui vont manger les limaces.

Pour encore limiter les risques, placez les granulés dans une coupelle sous une tuile. Les prédateurs n'auront pas accès aux limaces intoxiquées. N'en répandez pas partout et essayez de ne les utilisez que sur les cultures très sensibles.

Nématodes

Les nématodes sont de petits vers microscopiques. Certains sont des prédateurs de la limace. Ils la contaminent en pénétrant dans son corps et la tue.

On en trouve dans les jardineries sous forme de poudre à diluer dans l'eau. C'est un peu cher, mais efficace et (normalement) sans dangers pour les autres espèces.

Autres

La fougère

fougèresEn se décomposant la fougères libèrent une substance, le métaldéhyde qui semble empoisonner les limaces. En plaçant un épais paillis de fougères autour de vos légumes, vous les protégerez. 

Vous pouvez aussi pulvériser le sol avec du purin de fougères. Les restes de filtration sont efficaces eux aussi. (3)

Le métaldéhyde est un poison très toxique pour les êtres vivants. C'est le même qui est utilisé dans les granulés anti-limaces non-bio. Les prédateurs qui ingurgitent les limaces vont eux aussi être intoxiqués. 

Je ne sais pas si les doses issuent de la décomposition des fougères sont assez élevées pour être elles aussi dangereuses (et vraiment efficaces contre les limaces)

Pièges à bière

La bière à la faculté d'attirer de nombreuses limaces. Enfoncez des pots avec quelques centimètres de bière et recouvrez les d'une tuile. Les limaces vont venir s'y noyer.

Par contre d'autres animaux risques eux aussi d'être piégés. De plus, de nombreuses sources mentionnent que la bière attire les limaces de très loin. Vous risquez ainsi d'attirer celles du voisin dans votre jardin ...

Sources

  1. http://itan.voila.net/articles_fichiers/BOURDEU2010.pdf
  2. Le Guide Terre Vivante du Potager Bio
  3. Purin d'ortie Bretagne