Fertiliser ses cultures en pots

Fertiliser ses cultures en pots

Pour avoir une récolte correcte de légumes en culture en pots, il est nécessaire de les fertiliser. Sinon ils risquent de végéter et la production ne sera pas au rendez-vous.

Pourquoi fertiliser ses légumes en pots ?

Les ressources contenues dans un pot sont beaucoup plus limitées qu'en pleine terre. Les légumes les épuisent rapidement, et une partie de celles-ci sont lessivées par les arrosages fréquents.

Il faut donc fertiliser régulièrement en cours de culture pour obtenir une récolte correcte. Presque tous les légumes devront être aidés, même ceux que l'on ne fertilise pas ou peu au potager comme les haricots ou les laitues.

Seules ceux de culture rapide n'ont pas besoin d'être fertilisés comme les radis ou le mesclun.

La plupart des plantes aromatiques n'ont pas besoin d'être fertilisées si le pot n'est pas trop petit. Un rempotage en fin de saison est souvent suffisant pour les vivaces (ciboulette, thym, romarin ...).

Quand et comment fertiliser ?

En général 4 à 6 semaines après la plantation la plante s'est assez développée et a épuisée les ressources contenues dans son contenant (à part si il est très grand). Il faut alors commencer les arrosages avec engrais.

Contrairement au potager, dans l'enceinte limitée d'un pot il y a peu de vie dans le sol. Ici on va donc nourrir directement la plante, sans passer par la phase d'assimilation des matières organiques par les micro-organismes. C'est efficace mais cela peut parfois donner des fruits de moins bonne qualité (on se rapproche de la culture "hors-sol").

Les dosages sont très variables en fonction du type d'engrais, des plantes, de la taille du pot etc. Il faudra donc faire des tests vous-mêmes et essayer d'en tirer les conclusions adéquates ! (ce qui n'est pas forcément facile).

Quelques conseils :

  • Un arrosage tous les 15 jours avec engrais est en général suffisant (ou toute les semaines avec un dosage divisé par 2).
  • Diluez votre engrais et arrosez jusqu'à ce que l'eau s'écoule du pot pour imprégner toute la surface.
  • Il ne faut pas continuellement arroser avec en engrais. Entre chaque apport il faut effectuer un ou plusieurs arrosages à l'eau seule. En plus d'hydrater la plante, elle va lessiver les éventuels surplus.
  • Une grande plante dans un petit pot aura des besoins  plus importants qu'une petite plante dans un grand pot.
  • Préférez apporter de petites doses d'engrais régulièrement plutôt que de grosses doses irrégulièrement.
  • Ne fertilisez pas une plante qui manque d'eau. Arrosez-la et apportez de l'engrais 2 ou 3 jours plus tard.

Quels engrais utiliser ?

Urine

L'urine est fertilisant plutôt facile à trouver. Elle contient surtout de l'azote, mais aussi du potassium et du phosphore.

Mélangez 1 litre d'urine dans 10 à 20 litres d'eau avant de l'utiliser en arrosage.

Purins et extraits de plantes

Plusieurs préparations à base de plantes fermentées stimulent les plantes et apportent des éléments fertilisant ou minéraux. Diluez un litre de purin dans 10 à 20 litres d'eau.

Compost

Si vous pouvez faire un peu compost, incorporez-en dans votre substrat avant la plantation. 1/3 de compost mélangé à 2/3 de terreau par exemple. En cours de culture vous pouvez en répandre quelques centimètres en surface. Ses éléments fertilisants seront diffusés lentement lors des arrosages.

Par contre il faut utiliser du compost bien mûr donc très bien décomposé. Il est préférable de ne pas mettre de déchets directement à composter dans la pot. La vie organique y est très faible et les matières organiques vont difficilement se décomposer sans eux.

Pour avoir à disposition du compost bien mûr en appartement le lombricompostage ou le bokachi .

Recycler les déchets de cuisine

Plusieurs types de restes de cuisine peuvent être utilisés en complément de fertilisation :

  • L'eau de cuisson des légumes.
  • L'eau de cuisson des oeufs.
  • Marc de café, reste de thé : à épandre en surface, ne pas en abuser.

Engrais du commerce

Il se vend dans le commerce tout un tas d'engrais liquides pour les plantes en plots : spécial géranium, spécial tomates etc. Il suffit de suivre les inscriptions présentes sur le flacon.

Problèmes et carences

  • Carence en azote : Les feuilles jaunissent progressivement, la plante devient pâle et pousse peu ou pas.
  • Carence en phosphore : Les feuilles sont très foncées, la plante fleurit pas ou peu et se développe mal.
  • Carence en potasse : Les feuilles sont très foncées et leur extrémité se recourbe. Les vieilles feuilles jaunissent et les tiges deviennent cassantes.