Semer, cultiver et détruire un engrais vert

Semer, cultiver et détruire un engrais vert

Les engrais vert peuvent être très bénéfiques au potager et être un gain de temps pour la jardinier. Mais pour cela il faut le semer avec soin et le détruire au bon moment.

Mal utilisé, il peut au contraire apporter une surcharge de travail et faire perdre beaucoup de temps.

Préparation

Nettoyage et désherbage

Pour bien réussir un semis d'engrais vert il faut préparer le sol comme pour une culture classique. Désherbage et nettoyage du sol sont de rigueur. Si vous paillez, vous n'avez qu'à découvrir la planche pour semer. Avec certaines espèces qui germent facilement vous pouvez aussi essayer de semer directement sur le paillis.

Vos graines doivent pouvoir germer de manière homogène et sans concurrence pour bien recouvrir le sol. Il ne faut pas que des mauvaises herbes prennent le dessus sur votre engrais vert. Elles seront difficiles à éliminer par la suite et les effets de l'engrais vert seront plus ou moins atténués.

Il est préférable de semer immédiatement après la récolte de la culture précédente. Ainsi vous ne laisserez pas le temps aux mauvaises herbes de germer et de se développer sur un terrain laissé nu.

Pour encore limiter la présence de mauvaises herbes lors de la levée, vous pouvez réaliser un faux-semis avant la culture d'engrais vert.

Ameublir

Griffez simplement la surface du sol pour pouvoir bien recouvrir les graines après le semis. Vous n'avez pas besoin de l'ameublir en profondeur, c'est votre engrais vert qui va s'en charger.

Là aussi si vous paillez vous n'avez rien à faire, le sol devrait déjà être prêt (c'est bien le paillage !).

Enrichir

Vous pouvez également ajouter du fumier ou du compost bien mûr.

L'engrais vert va y puiser des éléments fertilisants lors de sa croissance, les stocker et empêcher leur lessivage par la pluie. Une fois fauché, il va les restituer progressivement à la culture suivante.

Semis

  1. Semez les graines à la volée en essayant de bien les répartir sur toute la surface.
  2. N'hésitez pas à avoir la main un peu lourde pour une bonne couverture du sol.
  3. Recouvrez les graines d'une fine couche de terre.
  4. Tassez le sol à l'aide du dos du râteau, d'une planche ou d'un rouleau.
  5. Pour hâter la levée vous pouvez arroser. Sinon attendez que la pluie fasse son oeuvre.

Pour recouvrir le semis vous pouvez aussi utiliser un paillage broyé assez finement. Il apportera de la matière organique et retiendra de l'humidité. C'est très efficace avec les semis graminées/légumineuses qui peuvent transpercer une épaisse couche de paille. La plupart des indésirables elles n'y arriveront pas.

Le semis d'engrais vert en vidéo par Terre Vivante :

Entretien

Si vous avez bien préparer votre sol et que votre semis germe correctement, vous ne devriez avoir rien à faire. Votre engrais vert va se développer et recouvrir plus ou moins rapidement toute la surface du sol.

Si le temps est sec vous pouvez arroser pour accélérer sa croissance (ou garantir sa survie).

J'ai loupé mon semis

Si votre semis d'engrais lève mal et est clairsemé il va vite être envahi par des herbes indésirables.  Si vous avez le temps, nettoyez la planche et ressemez. Sinon couvrez le sol avec un épais paillis ou une bâche en attendant la culture suivante.

Détruire un engrais vert

A quel moment

Le meilleur moment pour détruire un engrais vert est juste avant la floraison, lorsque les fleurs sont en boutons. C'est à ce moment là que la plante est la plus "riche", et emmagasine le plus d'éléments bénéfiques. De plus à ce moment aucune graine n'est susceptible de se ressemer.

Si toutefois vous attendez que l'engrais vert fleurisse, fauchez-le avant que les premières graines n'arrivent à maturité. Sinon vous risquez de le voir se ressemer et "polluer" la culture suivante. C'est moins gênant si vous paillez (décidément !), les graines auront beaucoup moins de chance de germer.

Dans le cas opposé, il ne faut pas faucher l'engrais vert avant 6 à 8 semaines pour les espèces à cycle court. Celles à cycle long c'est plutôt 12/15 semaines. Mais d'une manière générale plus vous attendez, plus les herbes indésirables vont être étouffées.

Destruction

  1. Fauchez les tiges au ras du sol. Pour accélérer la décomposition, vous pouvez broyer le tout avec une tondeuse, au sécateur, au tracteur etc.
  2. Laissez-les se décomposer sur place 2 à 3 semaines.
  3. Incorporez-les en surface en bêchant sur 10/15cm. Ne retournez pas la terre, contentez-vous d'enfouir grossièrement les débris végétaux.

Vous n'êtes pas obligé d'incorporer l'engrais au sol, vous pouvez également le laisser en surface et l'utiliser comme paillage. Mais dans ce cas il faut souvent compléter les restes d'engrais verts avec d'autres matières organiques pour obtenir une couche assez épaisse (et étouffer les mauvaises herbes qui restent).

Attention, si vous enfouissez les matières organiques trop profondément, les échanges d'air et d'eau nécessaires à la décomposition se feront difficilement. Elle va alors putréfier au lieu de se décomposer.

Alternative  : arracher et pailler

Dans certains cas il peut être utile d'arracher l'engrais vert et ne pas l'enfouir :

  • Si vous n'avez pas le temps de laisser l'engrais vert se décomposer avant la culture suivante.
  • Si la culture suivante nécessite un sol "propre", comme les carottes et d'autres semis de petites graines.

Cela nécessite souvent plus de travail et ça peut être très laborieux avec certaines espèces qui s'enracinent fortement.

  1. Arrachez l'engrais vert avec un maximum de racines.
  2. Laissez-le sécher quelques jours.
  3. Pendant ce temps vous pouvez démarrer la culture qui suit.
  4. Utiliser l'engrais vert pour pailler.

Certaines espèces (surtout de graminées et de légumineuses) peuvent émettre des repousses une fois fauchées.

Alternative : en laisser une partie

Vous n'êtes pas obligé de tout supprimer avant de commencer une culture. Arrachez l'engrais vert autour des emplacements de plantation et laissez le reste pousser.

C'est surtout utile lorsque le semis d'engrais verts a été tardif. A utiliser avec des légumes qui se plantent : courgettes, courges, tomates, choux, etc.

Ils protégeront les jeunes plants du vent et vont créer un micro-climat bénéfique. Par la même occasion ils vont continuer leurs diverses actions. Par contre faites attention qu'ils ne fassent pas trop d'ombre et supprimez-les au fur et à mesure du développement des plants.

En savoir plus