Altises

Altises

Les altises (Alticinae) sont plusieurs espèces de petits coléoptères noirs et sauteurs qui percent le feuillage des légumes.

Rarement fatal sur les légumes bien développés, les attaques sont plus problématiques sur les jeunes plants.

Symptômes et dégâts

Les attaques d'altises sont simples à reconnaître : les feuilles des légumes sont criblées de petits trous.

Les fautifs sont de petits insectes noirs qui sautent tel des puces lorsque on les dérange. C'est surtout néfaste pour les jeunes plants, qui peuvent se voir totalement détruits.

Légumes attaqués

Elles s'attaquent majoritairement aux légumes de la famille des Brassicacées : choux, radis, roquette, navet, moutarde ...

Mais certaines espèces d'altises affectionnent aussi la pomme de terre, la tomate, le maïs et bien d'autres plantes.

Cycle de vie

Les adultes passent l'hiver cachés dans les débris de végétaux ou sous le sol. Au printemps, à la faveur des beaux jours ils refont surface. Ils se nourrissent des feuilles puis pondent sur le sol.

Les larves consomment les racines (négligeable le plus souvent), puis une fois adultes, les feuilles. Les parties attaquées dégagent une odeur qui attire leurs congénères à plusieurs centaines de mètres à la ronde.

Moyens de lutte

A part pour le voile de protection, toutes ces méthodes ne permettent pas d'éradiquer totalement les attaques. Mais elles les réduiront probablement en les rendant supportables pour vos légumes.

Arroser et biner

Les altises n'aiment pas l'humidité, mais plutôt le soleil et la sécheresse. Pulvérisez de l'eau sur les feuilles tôt le matin pour les repousser. Répétez l'opération tout les jours, également en début d'après midi si c'est nécessaire.

Elles apprécient les sols dégagés et « croutés » où elles vont pondre. Binez la terre régulièrement autour des pieds pour les gêner. Un paillage aura le même effet.

En plaçant vos jeunes semis à l'ombre vous les rendrez moins attractifs. Cela marche aussi pour les plants plus développés, mais beaucoup ne supportent pas le manque de soleil.

Décoction de sureau et cie.

La décoction de sureau semble être le répulsif le plus efficace. Pulvérisez sur le feuillage tout les deux ou trois jours pour contenir les attaques.

D'autres préparation ont aussi des actions répulsives comme la décoction d'ail, de tanaisie ou d'absinthe, purin d'ortie ou de tomates ... Vous pouvez aussi épandre régulièrement autour des plants des feuilles de ces mêmes plantes.

Voile de protection

Un voile de protection anti-insectes est la méthode la plus efficace. Posez-les dès les premières attaques, en Mai/Juin généralement. Fermez-le bien sur les côtés en ne laissant pas d'espaces libres.

Si les attaques ont déjà commencées, binez et arrosez généreusement le sol et le feuillage pour repousser les insectes avant de poser le voile.

Du trèfle en couvre sol

Des études ont montrées que le trèfle blanc utilisé comme couvre-sol sur les cultures de choux diminuait sensiblement les attaques. Les altises ont plus de mal à localiser leur cibles, elles préfèrent un sol nu pour pondre et échappent moins bien aux prédateurs.

De la cendre

Saupoudrez de la cendre sur les plants tôt le matin pour repousser les coléoptères. Il faut la tamiser pour ne garder qu'une poudre fine.

En dernier recours le pyrèthre

Si l'intensité des attaques ne cesse pas, un produit à base de pyrèthre en viendra probablement à bout. C'est un insecticide puissant et non sélectif. Les autres insectes trépasseront eux aussi. A utiliser avec parcimonie.

Sources