Bouturer ses aromatiques

Bouturer ses aromatiques

Pour multiplier rapidement la plupart de ses aromatiques, le bouturage est simple et efficace. Par contre il faut compter au moins une année avant de pouvoir récolter sur ces nouveaux plants.

Quelles aromatiques bouturer

 

La menthe et le basilic se bouturent très facilement Vous n'avez qu'à plonger les tiges dans un verre d'eau. 10 jours plus tard des racines vont apparaître. Vous pouvez alors les replanter.

Quand faire ses boutures

Il faut bouturer toutes ces aromatiques à la fin de l'été de préférence, en Août/Septembre. Faites-le si possible le matin, les tiges sont alors gorgées d'eau. En lune descendante la reprise sera facilitée (ou pas).

Il faut éviter de le faire pendant la floraison, juste après c'est mieux. Il est rare d'avoir 100% de réussite avec ses boutures. En prévision, faites-en plus que nécessaire. Ce n'est pas plus long et ne prend pas beaucoup plus de place.

Pour avoir de jeunes tiges à bouturer, vous pouvez effectuer une taille de quelques branches au printemps. Les nouvelles et tendres tiges qui vont pousser seront utilisées comme boutures.

Comment ça se passe

Dans les régions froides, il est judicieux de faire quelques boutures de plantes frileuses chaque été : verveine, sauge etc. Vous les garderez au chaud tout l'hiver dans la maison, derrière une fenêtre.

Au printemps elles pourront remplacer les plants qui n'auront pas supportés les rigueurs de l'hiver.

Bouturage à l'étouffée

boutures à l'étoufféesPour de très bon taux de reprise vous pouvez bouturer "à l'étouffée". Cela consiste à couvrir les boutures avec une cloche (ou une bouteille plastique coupée et renversée).

Cela va créer un climat chaud et très humide, favorisant l'émission de racines.

Il faut cependant aérer de temps en temps pour éviter que les tiges ne pourrissent. Ne les placez pas en plein soleil non plus, tout risque de brûler.