Mouche du chou

Mouche du chou

Les asticots de la mouche du chou dévorent les racines des plantes de la même famille que les choux.

Une fois que l'on se rend compte des dégâts il est souvent trop tard. Par contre il existe des moyens de prévention efficaces.

Symptômes et dégâts

asticotsEn surface les choux flétrissent et se dessèchent sans raison apparente. Les feuilles périphériques se teintent souvent de rouge violacé, puis jaunissent et se dessèchent.

Si vous essayez de les déterrer, le collet casse très souvent. Les racines sont pourries et vous pouvez voir de petits asticots blancs. C'est surtout destructeur sur les semis et les jeunes plants. Ceux déjà bien développés peuvent s'en remettre.

Les légumes racines comme les navets sont des galeries dans la racine et de la pourriture fait son apparition. La récolte baisse et les légumes se conservent beaucoup moins longtemps.

La première ponte des mouches est la plus destructrice. En fonction des régions, elle se déroule en Avril/Mai. Les dégâts sont alors visibles quelques semaines plus tard, de fin-Mai à fin-Juin.

Légumes attaqués

Toutes les espèces appartenant à la famille des Brassicacées sont susceptibles d'être attaqués par la mouche du chou : choux, navets, radis, rutabaga ...

Prévention

Carré en carton ou moquette

cartonsPour éviter que la mouche ne vienne pondre au pied des plants, vous pouvez entourer le collet de chaque plant avec un carré découpé dans du carton. Choisissez-le sans encre de couleur ni plastique.

Il suffit de le fendre jusqu'au milieu pour pouvoir le glisser. Il faut également laisser un espace au centre pour passer la tige. Les carrés seront posés dès la plantation.

Si le carton est suffisamment grand il fera également office de paillage en retenant l'humidité et en empêchant les mauvaises herbes de pousser.

Vérifier régulièrement ce qui se passe sous les cartons. C'est très souvent un refuge pour les limaces.

Plantation précoce ou tardive

Pour éviter la première ponte des mouche, utilisez des variétés précoces que vous pourrez planter dès Mars. Vous pouvez aussi planter plus tardivement, à partir de Juin pour que la vague soit déjà passée.

Planter profond et butter

En formant un système racinaire important, les choux seront plus résistants aux attaques des asticots.

Plantez-les profondément, jusqu'aux premières feuilles. En cours de croissance buttez-les en ramenant un monticule de terre jusqu'à la base des premières feuilles.

Filet anti-insectes

Encore une fois, l'usage d'un filet anti-insectes est une solution très efficace pour prévenir les attaques de la mouche du chou. A placer lors des périodes de pontes des femelles (Avril/Mai). Par contre c'est assez onéreux et fragile.

Associations de plantes

Vous pouvez associer des plantes à odeurs fortes qui vont masquer l'odeur des choux aux femelles en ponte.

De nombreuses aromatiques comme l'aneth, la coriandre ou de l'absinthe vont remplir cette fonction. Il en est de même si vous alternez choux et tomates.

Pas de fumier frais

Utilisez seulement du compost ou du fumier très bien décomposé. Si il est trop frais l'odeur va attirer les mouches.

Répulsifs

En pulvérisant régulièrement certaines préparations insectifuges sur vos plantes, vous allez en masquer l'odeur et/ou détourner les mouches. Pulvérisez par exemple de l'infusion de lavande ou de l'infusion de tanaisie.

Moyens de lutte

Traitements insecticides naturels

Certaines préparations naturelles utilisées en arrosage ont des effets insecticides. C'est le cas de la macération d'ail, de la macération de tanaisie, ou du pyrèthre.

Si vous avez constaté des dégâts sur certains choux, arrosez le sol une ou deux fois. Malheureusement ces insecticides ne sont pas sélectifs et vont tuer une foule d'autres petits animaux pas forcément nuisibles.

Sources